Le métier de rédactrice web, c’est quoi ?

Rédaction web

Mon travail est plutôt méconnu du grand public. Et pour cause ! C’est un « métier de l’ombre ». En tant que rédactrice web, j’opère en « sous-marin ». Derrière mon écran, j’écris des contenus dédiés à alimenter des pages web. Mon travail est donc visible de tous, sans que personne (ou presque) ne sache que c’est moi qui l’ai produit. Dans cet article, je t’explique en quoi il consiste concrètement, et quelles sont les raisons d’être de ce métier 2.0.

Les missions du rédacteur web

En tant que rédactrice web, je rédige divers types de contenus pour servir la communication digitale de mes clients (entreprises ou indépendants). Le plus souvent, il s’agit d’articles de blog, mais je peux aussi être amenée à écrire des pages de site web (services, à propos…), des textes destinés aux réseaux sociaux, ou encore des newsletters. Mon but est de créer des contenus adaptés au web, en termes de lecture ET de référencement.

Evidemment, le coeur de métier, c’est la rédaction. Mais attention, il y a bien d’autres aspects autour de l’écriture en elle-même. Par exemple, voici l’ensemble des étapes nécessaires à la rédaction d’un article :

rédactrice web digitale nomade1 – Le planning éditorial : Pour des questions d’organisation et de cohérence éditoriale, je trouve indispensable de mettre en place un planning de publication collaboratif. Je mets toutes mes idées sur ce document avant de le soumettre à mon client pour validation.

2 – Les recherches : Une fois le sujet validé, il faut bien sûr se documenter pour trouver des sources fiables, s’imprégner de la thématique, et réfléchir à un plan. Cette étape est plus ou moins longue selon la difficulté du sujet.

3 – Les mots-clés : Afin de travailler le SEO -ou référencement naturel- de l’article, je dois lister les mots-clés pertinents que je souhaite intégrer à mon texte. Pour ça j’utilise des outils professionnels et je regarde les articles similaires de la concurrence.

4 – La rédaction : Pour le lecteur comme pour les moteurs de recherche, la structure d’un article est ultra importante. Je commence donc par poser un plan détaillé (titres, sous-parties, et idées principales), avant de m’attaquer à la l’écriture pure et dure.

5 – La relecture et correction : Avant de passer à cette étape, je laisse passer quelques heures pour prendre du recul. Ensuite, j’utilise un correcteur professionnel et je relis mon article à tête reposée pour éventuellement reformuler certaines phrases.

6 – Les modifications : Une fois l’article terminé, je l’envoie à mon client et j’attends son premier retour. En fonction, j’effectue les modifications demandées (si il y en a) pour envoyer une version finale qui lui convienne à 100% !

En parallèle, quand on exerce en tant que freelance, il y aussi toutes les tâches annexes à ne pas oublier : administratif, comptabilité, prospection et/ou communication pour notre propre entreprise.

 

L’intérêt de faire appel à un rédacteur web

Le fait de bénéficier de services de rédaction web externes présente 4 gros avantages pour une entreprise ou un indépendant :

1 – Gagner en visibilité auprès d’une cible qualifiée : Grâce au travail de référencement naturel, les pages et articles optimisés par le rédacteur peuvent remonter dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi, le site web concerné gagne en visibilité auprès des internautes qui recherchent des mots-clés en lien avec la thématique visée.

2 – Asseoir sa crédibilité auprès de ses clients et prospects : En proposant un contenu rédactionnel régulier et qualitatif à sa cible, une entreprise gagne en crédibilité. La légitimité des produits ou services proposés se voit renforcée aux yeux des lecteurs qui perçoivent en cela une certaine expertise (= valeur ajoutée).

3 – Gagner du temps, beaucoup de temps : La rédaction web n’est pas le genre de tâche que l’on peut glisser ni vue ni connue dans un planning déjà chargé. Ce travail demande énormément de temps, en plus des compétences SEO et des aptitudes naturelles à écrire. Il faut donc impérativement avoir une personne dédiée à cette mission pour faire preuve de régularité.

4 – Limiter les dépenses : Cette personne en charge de la rédaction peut être salariée de l’entreprise, mais elle engendrera des coûts conséquents. En faisant appel à un freelance, aucune charge patronale n’est à prévoir !

 

J’espère que ces infos t’auront éclairé.e sur ce métier de passion ! Si tu as des questions plus précises sur le job en lui-même ou sur mon activité, n’hésite pas à m’écrire sur Instagram @emelineversiongeen 😉

Je suis spécialisée dans les contenus liés au green lifestyle (mode éthique, zéro déchet, cosmétiques naturels, naturopathie…) et slow living (développement personnel, yoga, slowpreneuriat…). Si tu es ici en tant que pro et que ton entreprise a des besoins en rédaction web, tu peux me contacter afin d’échanger à ce propos. On verra ensemble si mes services et mon fonctionnement peuvent matcher avec tes attentes ! Au plaisir 🙂

 

Greenement vôtre,

Emeline ♡